Forum réserve opérationnelle

Nouvelle adresse du forum : SERVIR & DEFENDRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spécialités dans la réserve ... mais quand ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Panzer
Ministre de la Défense
Ministre de la Défense


Nombre de messages : 1539
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Dim 23 Sep - 16:20

Bon, alors, je me pose quelques questions .... Neutral

D'abord, un réserviste signe t-il un ESR avec une spécialité ou un poste particulier affecté ? Si oui, quand se fera la formation sur cette spécialité ou ce poste particulier ? Lors de la FMIR ou à l'issue ?
=> Je demande ça car j'ai constitué mon dossier et mon recruteur m'a proposer d'être tireur de précision ... et tout bêtement j'ai accepté ... alors que je pensais plutôt être combattant TTA ... donc je me demande quand je vais apprendre réellement cette fonction ... (ils sont convainquants les recruteurs quand ils ont un poste à pourvoir !!! Laughing )

Petite question HS mais qui va avec le sujet :
- Un "tireur de précison" utilise bien un FRF2 ?
- Porte t-il un brevet particulier sur sa tenue de def' (par simple curiosité) ?
- Est-il inséré à un groupe de combat d'infanterie en UIR ?



Juste pour info ... Je compte intégré la Réserve Ops' juste 2 années le temps de finir mes études et essayer d'intégré St-Maixent .. je pense que la réserve pourra être une super expérience qui me donnera un net avantage à l'ENSOA puisque je possèderais déjà les bases ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Dim 23 Sep - 18:35

Si un "recruteur" t'a proposé de devenir "tireur de précision" en UIR avant même la signature de ton ESR il y a deux options :
> 1°) c'est un comique et il avait envie de rire à tes dépends
> 2°) il ne connaît rien à la Réserve.

J'ai une forte propension à penser à la 1ère option...

D'autant plus que, même dans l'Active, il est strictement impossible de s'engager comme "tireur de précision".

Navré de "casser le mythe"...

Pour le reste :
> oui, l'arme de dotation du TP est le FR F2
> oui il y a un insigne de brevet
> oui, cet insigne se porte, et pas seulement sur le treillis de défilé mais aussi sur la TDF
> en UIR il n'y a pas de "groupe de combat d'Infanterie" mais des "Groupes Proterre". L'armement et les modes d'action des deux types de groupes sont fondamentalement différents :

> un trinome 300 (FAMAS) et un trinome 600 (Minimi et LGI) dans le groupe d'Infanterie
> deux trinomes de "voltige" dans le groupe Proterre

Pour mémoire, extraits de l'INF 202, Manuel d'emploi de la Section d'Infanterie :

234. LES TIREURS DE PRECISION
Initialement regroupés au sein de l’équipe commandement, ils peuvent recevoir leurs missions directement du chef de
section, s’ils sont conservés à ses ordres, du sous-officier adjoint ou du chef de groupe les recevant en renfort, s’ils sont
détachés dans un groupe. Débarqués, ils recherchent en permanence des emplacements qui leur permettent d’observer et de tirer.

Leurs objectifs prioritaires sont :
• les chefs, les servants d’armes collectives A.C. et A.P.,
• les matériels sensibles,
• les chefs d’engins et les pilotes adverses,
• les tireurs de précision adverses.

L’action des tireurs de précision s’exerce dans la cadre des missions suivantes :
• neutraliser, détruire,
• appuyer,
• couvrir,
• harceler,
• surveiller.(...)



21 . GENERALITES
Le groupe de voltige, aux ordres d’un chef de groupe, est articulé en deux trinômes commandés par un chef d’équipe : un trinôme 300 mètres et un trinôme 600 mètres. Cette différenciation est principalement liée à la nature de l’armement équipant ces trinômes. Cependant, la capacité de durer impose une multiqualification des personnels permettant aux combattants et aux deux trinômes du groupe d’être interchangeables.
Indissociable, le trinôme exécute collectivement, aux ordres de son chef, les actes élémentaires du fantassin en adaptant notamment les modes de déplacement à la nature du terrain et à la menace ennemie. Disposant
d’armes aux effets complémentaires, il applique des feux sur des objectifs désignés ou repérés, sur ordre ou à son initiative. Posté en fin de bond ou lorsque la situation l’exige, le chef du trinôme organise l’observation de ses personnels.

211 . LE TRINOME 300
La double dotation FAMAS/ABL de certains combattants lui procure la capacité d’engager le combat à courte distance (200-300 m), face à des véhicules blindés (véhicules de combat d’infanterie, certains chars selon les angles de tir), et de tirer contre des positions défensives adverses. Dans certains cas particuliers, la possibilité de doter chaque combattant d’un ABL permettra de faire face ponctuellement à une menace particulière.

212 . LE TRINOME 600
La double dotation FAMAS/LGI et l’apport d’une MINIMI au sein de ce trinôme permettent d’effectuer des tirs antipersonnels jusqu’à une distance de 600 m.

213 . ROLE DES COMBATTANTS AU SEIN DU TRINOME
• Le chef du trinôme commande les deux GV de son trinôme et contrôle la bonne application des consignes concernant les distances, le respect des limites de bond et des modes de progression. Il organise la
réaction de son trinôme, en cas de prise à partie par l’ennemi. Il rend compte au chef de groupe de sa progression pendant laquelle il se place, selon le terrain, soit entre ses deux GV (terrain découpé et couvert),
soit derrière eux, ce dernier cas restant le plus fréquent. En cas de mise hors de combat du chef de trinôme, le grenadier-voltigeur le plus ancien le remplace.
• Le premier grenadier-voltigeur assure la sûreté immédiate et l’observation au plus près. Il recherche tout indice de piège ou de présence ennemie.
• Le second combattant, bénéficiant de l’action du premier GV, a en charge l’observation plus lointaine et la sûreté rapprochée.

Principes :
• Le trinôme 300 peut agir sur :
> un blindé léger ou un véhicule non blindé,
> des personnels postés ou abrités dans un bâtiment ou derrière un écran,
> des personnels en mouvement non abrités.
• Le trinôme 600 peut agir sur :
> un véhicule non blindé,
> des personnels en mouvement non abrités,
> des personnels abrités derrière un écran en utilisant le LGI en tir vertical. (...)

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzer
Ministre de la Défense
Ministre de la Défense


Nombre de messages : 1539
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Dim 23 Sep - 19:48

Jean-François BRILLANT a écrit:
Si un "recruteur" t'a proposé de devenir "tireur de précision" en UIR avant même la signature de ton ESR il y a deux options :
> 1°) c'est un comique et il avait envie de rire à tes dépends
> 2°) il ne connaît rien à la Réserve.

J'ai une forte propension à penser à la 1ère option...
D'accord, pourtant il m'a demandé si j'avais des diplomes particuliers car il avait un poste de cuisto à pourvoir puis il m'a dit qu'il savait de tête qu'il avait un poste de TP .. je n'étais pas chaud au départ mais il m'a convaincu .. et puis je me suis dit que cela permettrais de m'améliorer au tir. Le pire c'est qu'il l'a écrit sur un papier officiel ..
"Je soussigné XXXXXXX [...] souhaite servir au sein de la Réserve Opérationnelle au grade de "******** de 2ème Classe" [...] à la fonction de ..."

Jean-François BRILLANT a écrit:
D'autant plus que, même dans l'Active, il est strictement impossible de s'engager comme "tireur de précision".

Navré de "casser le mythe"...
Je prèfère être fixé justement ... je me disais aussi ...

Jean-François BRILLANT a écrit:
Pour le reste :
> oui, l'arme de dotation du TP est le FR F2
> oui il y a un insigne de brevet
> oui, cet insigne se porte, et pas seulement sur le treillis de défilé mais aussi sur la TDF
Ok, merci des infos .. de toute manière si c'est une "mascarade" cela ne me concernera pas (du coup) ...

Jean-François BRILLANT a écrit:

> en UIR il n'y a pas de "groupe de combat d'Infanterie" mais des "Groupes Proterre". L'armement et les modes d'action des deux types de groupes sont fondamentalement différents :

> un trinome 300 (FAMAS) et un trinome 600 (Minimi et LGI) dans le groupe d'Infanterie
> deux trinomes de "voltige" dans le groupe Proterre

Pour mémoire, extraits de l'INF 202, Manuel d'emploi de la Section d'Infanterie :

234. LES TIREURS DE PRECISION
Initialement regroupés au sein de l’équipe commandement, ils peuvent recevoir leurs missions directement du chef de
section, s’ils sont conservés à ses ordres, du sous-officier adjoint ou du chef de groupe les recevant en renfort, s’ils sont
détachés dans un groupe. Débarqués, ils recherchent en permanence des emplacements qui leur permettent d’observer et de tirer.

Leurs objectifs prioritaires sont :
• les chefs, les servants d’armes collectives A.C. et A.P.,
• les matériels sensibles,
• les chefs d’engins et les pilotes adverses,
• les tireurs de précision adverses.

L’action des tireurs de précision s’exerce dans la cadre des missions suivantes :
• neutraliser, détruire,
• appuyer,
• couvrir,
• harceler,
• surveiller.(...)



21 . GENERALITES
Le groupe de voltige, aux ordres d’un chef de groupe, est articulé en deux trinômes commandés par un chef d’équipe : un trinôme 300 mètres et un trinôme 600 mètres. Cette différenciation est principalement liée à la nature de l’armement équipant ces trinômes. Cependant, la capacité de durer impose une multiqualification des personnels permettant aux combattants et aux deux trinômes du groupe d’être interchangeables.
Indissociable, le trinôme exécute collectivement, aux ordres de son chef, les actes élémentaires du fantassin en adaptant notamment les modes de déplacement à la nature du terrain et à la menace ennemie. Disposant
d’armes aux effets complémentaires, il applique des feux sur des objectifs désignés ou repérés, sur ordre ou à son initiative. Posté en fin de bond ou lorsque la situation l’exige, le chef du trinôme organise l’observation de ses personnels.

211 . LE TRINOME 300
La double dotation FAMAS/ABL de certains combattants lui procure la capacité d’engager le combat à courte distance (200-300 m), face à des véhicules blindés (véhicules de combat d’infanterie, certains chars selon les angles de tir), et de tirer contre des positions défensives adverses. Dans certains cas particuliers, la possibilité de doter chaque combattant d’un ABL permettra de faire face ponctuellement à une menace particulière.

212 . LE TRINOME 600
La double dotation FAMAS/LGI et l’apport d’une MINIMI au sein de ce trinôme permettent d’effectuer des tirs antipersonnels jusqu’à une distance de 600 m.

213 . ROLE DES COMBATTANTS AU SEIN DU TRINOME
• Le chef du trinôme commande les deux GV de son trinôme et contrôle la bonne application des consignes concernant les distances, le respect des limites de bond et des modes de progression. Il organise la
réaction de son trinôme, en cas de prise à partie par l’ennemi. Il rend compte au chef de groupe de sa progression pendant laquelle il se place, selon le terrain, soit entre ses deux GV (terrain découpé et couvert),
soit derrière eux, ce dernier cas restant le plus fréquent. En cas de mise hors de combat du chef de trinôme, le grenadier-voltigeur le plus ancien le remplace.
• Le premier grenadier-voltigeur assure la sûreté immédiate et l’observation au plus près. Il recherche tout indice de piège ou de présence ennemie.
• Le second combattant, bénéficiant de l’action du premier GV, a en charge l’observation plus lointaine et la sûreté rapprochée.

Principes :
• Le trinôme 300 peut agir sur :
> un blindé léger ou un véhicule non blindé,
> des personnels postés ou abrités dans un bâtiment ou derrière un écran,
> des personnels en mouvement non abrités.
• Le trinôme 600 peut agir sur :
> un véhicule non blindé,
> des personnels en mouvement non abrités,
> des personnels abrités derrière un écran en utilisant le LGI en tir vertical. (...)
Très instructif ! respect
(Je vais l'imprimé d'ailleur Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captaindédé
Général d' armée
Général d' armée


Nombre de messages : 983
Age : 48
Localisation : Lille
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Dim 23 Sep - 22:17

Des TP, j'en ai 5 dans la Cie, ainsi que des pilotes de VH tactiques, des opérateurs DNBC, un opérateur de réseaux mobiles spécialistes etc.....

C'est le DUO qui est libellé de la sorte et il faut pouvoir remplir les cases (par le bureau Réserve) sans pour autant que celà corresponde vraiment sur le terrain.

marsouin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre L.
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Dim 23 Sep - 23:10

Pareil que captaindédé... le DUO c'est une liste de case qu'il faut remplir, personnellement j'ai été cuisinier, maintenant je suis GV... j'ai toujours fait la même chose, sans passer par quelconque formation spécialisée... les TP des UIR ont ni diplome, ni formation spéciale, encore moins de brevet à accroché sur la tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captaindédé
Général d' armée
Général d' armée


Nombre de messages : 983
Age : 48
Localisation : Lille
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Lun 24 Sep - 12:47

Le problème est que j'ai 5 FRF2 en dotation, dont je ne peux pas me servir, faute de servants !

marsouin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Lun 24 Sep - 13:31

Je peux pourtant t'affirmer que tes FR F2, j'en ai vu sur le terrain Laughing

En me sortant les doigts, je devrait t'en retrouver quelques images Razz

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captaindédé
Général d' armée
Général d' armée


Nombre de messages : 983
Age : 48
Localisation : Lille
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Lun 24 Sep - 14:12

Jean-François BRILLANT a écrit:
Je peux pourtant t'affirmer que tes FR F2, j'en ai vu sur le terrain Laughing

En me sortant les doigts, je devrait t'en retrouver quelques images Razz

Avec plaisir !

marsouin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre L.
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Lun 24 Sep - 17:56

Si y'en a en trop des FRF2 j'en veux bien un... mon adresse par PM Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzer
Ministre de la Défense
Ministre de la Défense


Nombre de messages : 1539
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Lun 24 Sep - 19:02

captaindédé a écrit:
Des TP, j'en ai 5 dans la Cie, ainsi que des pilotes de VH tactiques, des opérateurs DNBC, un opérateur de réseaux mobiles spécialistes etc.....

C'est le DUO qui est libellé de la sorte et il faut pouvoir remplir les cases (par le bureau Réserve) sans pour autant que celà corresponde vraiment sur le terrain.

marsouin
Pierre L. a écrit:
Pareil que captaindédé... le DUO c'est une liste de case qu'il faut remplir, personnellement j'ai été cuisinier, maintenant je suis GV... j'ai toujours fait la même chose, sans passer par quelconque formation spécialisée... les TP des UIR ont ni diplome, ni formation spéciale, encore moins de brevet à accroché sur la tenue.
Ok, merci à vous deux !
C'est donc le papier (DUO) qui est fait de la sorte .. et ça n'engage à rien .. rassurant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spécialités dans la réserve ... mais quand ?   Aujourd'hui à 3:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Spécialités dans la réserve ... mais quand ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sport oui mais comment faire ??
» Ma fille est tombée des escaliers!!!
» TUTO (jeu de l'oie)
» Blake + Tu hantes mes rêves mais quand je t’appelle au secours, tu m’ignores.
» Help cernes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum réserve opérationnelle :: Informations sur la réserve opérationnelle :: Vos questions-
Sauter vers: