Forum réserve opérationnelle

Nouvelle adresse du forum : SERVIR & DEFENDRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Babar
1e classe
1e classe


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Sam 20 Oct - 23:40

La messe est apparemment dite dans la tentative (une nouvelle fois vaine) de la France de placer son dernier avion multirole sur un marché étranger...

Inquiétant cet échec...d'autant plus que la communication et la coopération ne semblent pas être le fort de notre appareil militaro-industriel. Sad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

L'Algérie a récemment acquis des Su-27 et des MIG-29 auprès de la Russie...face à ces appareils et pour assurer la sécurité du ciel marocain, le roi du Maroc a donc finalement choisi le vénérable F-16.

Citation :


Echec du Rafale au Maroc


Le Rafale, l'avion de chasse du groupe français Dassault, devrait subir un nouvel échec à l'export. Le Maroc a opté pour les F-16 américains fabriqués par la firme Lockheed Martin : 36 appareils pour un contrat de l’ordre de 1,5 milliard d’euros. Depuis longtemps, ce contrat « imperdable », selon plusieurs sources, entre la France et le Maroc aurait dû être signé.

Le Rafale a perdu la partie marocaine face au F-16 américain. Alors que le président français, Nicolas Sarkozy, doit se rendre pour une visite d’Etat au Maroc, les 22 et 23 octobre prochains, le roi Mohammed VI a maintenu sa décision en faveur des F-16 américains fabriqués par Lockheed Martin. Aucun représentant du groupe français Dassault ne sera d’ailleurs présent dans la délégation de chefs d’entreprises qui doit accompagner Nicolas Sarkozy lors de sa visite d’Etat. « Jamais pourtant ce contrat, qui était pratiquement signé, n’aurait dû échapper à la France », font valoir ceux qui ont eu à négocier pour le compte de Dassault Aviation, pour celui de la Délégation générale pour l’armement (DGA) du ministère de la Défense ou pour le ministère des Finances. Ce ne sont pas les performances technologiques du Rafale qui sont en cause, mais plutôt la stratégie commerciale et le manque de coordination entre les services de l’Etat.

Le projet commence en 2006. Le roi Mohammed VI, soucieux de renforcer sa flotte aérienne, notamment vis-à-vis de l’Algérie qui vient de s’offrir plus de 60 avions de combat russes de dernière génération (Sukhoi 30 et Mig 29), fait part à Jacques Chirac de sa volonté d’acheter 25 avions de chasse français. La commande est certes modeste, mais aurait le mérite de lancer enfin le Rafale à l’export après ses échecs successifs : en Corée du sud et aux Pays-Bas en 2002, et à Singapour en 2005.

Des couacs dans la stratégie commerciale

A l’été 2006, Dassault Aviation remet une première offre ferme portant sur 18 Rafales pour 1,8 milliard d’euros, indexée sur les tarifs du Rafale export. Premier obstacle pour Dassault : la Délégation générale pour l’armement (DGA) (la branche équipement du ministère français de la Défense) présente, de son côté, une facture inférieure à celle proposée aux Marocains par Dassault, pour un montant de 1,5 milliards d’euros. Le dispositif est remis à plat. Après de nombreuses discussions, la facture se stabilise à 2,3 milliards d’euros, en y ajoutant la maintenance et les équipements.

Pour le montage financier de la transaction, deux options sont suggérées par les Marocains, basée d’une part sur un hypothétique mécénat de la part des pays du Golfe (Arabie Saoudite ou Emirats Arabes Unis) et de l’autre sur un crédit bancaire. C’est finalement l’option d’un prêt qui sera retenue : un crédit aux conditions du marché et avec garantie Coface. En 2007, Rabat transmet à Paris une demande de financement en ce sens. Le ministère français des Finances étudie le dossier et émet un avis négatif. Le ministère de la Défense pousse, en revanche, pour cette solution. Encore une fois, les acteurs de la négociation n’arrivent pas à se mettre d’accord. Le dossier reste bloqué de mai à juin, en raison de la campagne électorale et de l’installation du gouvernement. Il faut attendre juillet pour que Nicolas Sarkozy tranche en faveur de la demande de financement de Rabat.

Mais il est trop tard. Le roi Mohammed VI refuse l’offre française et fait jouer la concurrence. Les Etats-Unis proposent leur produit standard : le F-16 fabriqué par Lockheed Martin. Le chasseur américain, en service dans 25 armées de l’air, est moins sophistiqué, moins performant que le Rafale, mais il est moins cher. L’offre de Lockheed Martin propose 36 F-16 neufs pour 1,5 milliard d’euros. Entre-temps, les pouvoirs publics français réalignent leur offre sur celle des Américains en proposant 24 avions de combat pour un montant de 2 milliards d'euros. Les hésitations de Paris continuent d’agacer les autorités marocaines.

A défaut du Rafale, le TGV

Dès le mois de juillet, le Maroc semble avoir fait son choix. Pour preuve, certaines déclarations du ministre français de la Défense, Hervé Morin, à l’occasion de l’université d’été de la Défense à Toulouse, qui choisit de souligner «le prix trop élevé» et «la trop grande sophistication » du Rafale, annonce que la partie est d’ores et déjà perdue face aux Américains. Le roi Mohammed VI maintient sa décision, d’autant que les Etats-Unis assortissent leur offre d’un don à sa fondation à hauteur de 719 millions de dollars, via l’organisation Millennium Challenge Corporation. Ils promettent aussi un soutien fort de Washington sur le dossier très sensible du Sahara occidental.

A défaut du Rafale, les deux pays devraient coopérer sur d’autres domaines. Les discussions entre la France et le Maroc se sont accélérées ces dernières semaines, pour la fourniture du TGV. Un protocole d’accord sur des projets ferroviaires, avec à la clef des contrats notamment pour la SNCF et Alstom, devrait être signé lors du voyage de Nicolas Sarkozy dans le royaume chérifien, selon une source marocaine proche du dossier. Le fabricant du TGV, Alstom, s’est refusé à tout commentaire. Selon le site web du quotidien L’Express, le TGV relierait Tanger à Marrakech sur quelque 505 kilomètres. La première tranche porterait sur un montant d'environ 1,8 milliard d'euros pour un projet total évalué à 3 milliards.

Par Myriam Berber


Source : Radio France Internationale

http://www.rfi.fr/actufr/articles/094/article_57945.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mdlmanu
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 172
Age : 45
Localisation : saint quentin sur coole ( 51)
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Dim 21 Oct - 8:55

ça ...ça va faire comme notre char Leclerc... un gros floppe a la vente Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.armureriedelabourse.com/
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Dim 21 Oct - 9:50

Ben oui, concevoir un produit "up to date" sur la seule base des desiderata des états-majors français, sans prendre en compte - dès le stade des études - du marché export (pourtant indispensable, pour ne pas dire vital) conduit immanquablement à de telles situations.

Quant à parler du "vénérable F-16", les F-16 "block" 50 et 60 actuellement produits n'ont plus grand chose à voir avec ceux livrés à la Belgique il y a déjà plus d'un quart de siècle...

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsene
Adjudant Chef
Adjudant Chef


Nombre de messages : 345
Age : 106
Localisation : pas loin de la plage
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Dim 21 Oct - 22:48

les caractérisitiques des produits ne sont pas nécessairement conçus par les opérationnels de nos armées mais par les ingénieurs qui pensent que cela serait mieux si cela (telle nouveauté) était présente dans tel équipement
ensuite, les milis sont priés de s'aligner sur le nouveau besoin identitfié par l'industriel
les programme américains montrent bien cette évolution récente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uir501503rcc.free.fr
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Lun 22 Oct - 8:52

Au risque de fâcher certains, heureusement que nos industriels ne prennent pas en considération tous les souhaits exprimés par les opérationnels. Parce que, si tel était le cas, le Leclerc serait encore au stade de la pré-série pour étudier et mettre au point les innombrables "gadgets" souhaités par les "utilisateurs".

Je n'évoque même pas les multiples changements de ligne directrice qui s'opèrent au rythme des mutations internes aux Armées qui font que les interlocuteurs changent sans cesse, ni les changements de doctrine d'emploi ou au contraire le refus de prendre en compte l'évolution des besoins...

Celà étant, le premier problème de matériels tels que le Rafale, le Leclerc ou le VBCI c'est que, au nom du principe "Gaullien" de l'autosuffisance et de l'indépendance totale, ces programmes sont strictement "franco-français".

Même les Etats-Unis ont compris que seule un minimum de coopération permettra à l'avenir la conduite des programmes d'équipement militaire.

Et eux n'hésitent pas à acheter sur étagère (voir les LAV de l'USMC ou les Stricker de l'US Army...)

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mdlmanu
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 172
Age : 45
Localisation : saint quentin sur coole ( 51)
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Lun 22 Oct - 20:45

certe mais des systèmes d'arme si on produit plus nos propres munitions...... confused
exemple du 5.56 OTAN..... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.armureriedelabourse.com/
pmo
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1569
Age : 53
Localisation : 78
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Lun 22 Oct - 21:03

Quelques renseignements complémentaires sur le blog du spécialiste "militaire" de Libération :
http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2007/10/index.html"

Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération, s'occupe des questions militaires depuis une douzaine d'années. Né en 1959, franc-comtois et versaillais, il est auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49).

_________________
"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://servir-et-defendre.com/
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Lun 22 Oct - 21:15

mdlmanu a écrit:
certe mais des systèmes d'arme si on produit plus nos propres munitions...... confused
exemple du 5.56 OTAN..... affraid

Bel exemple...

Jeune élève sous-officier, j'ai eu entre les mains la CAL, qui allait donner naissance à la FNC.

On nous expliquait alors que l'introduction du calibre 5,56 allait simplifier la logistique des unités d'Infanterie en remplaçant les calibres 7,5 ; 7,62 et 9 mm (FSA, ANF1 et PM) par un calibre unique...

On sait aujourd'hui ce qu'il en est de la "standardisation" ne serait-ce qu'entre Famas de première et deuxième génération et Minimi...

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
1e classe
1e classe


Nombre de messages : 47
Age : 46
Localisation : calais
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 10:46

message supprimé


Dernière édition par le Jeu 25 Oct - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 11:40

Hum, hum...

Excuse moi Mr le Comte...

Ton point de vue manque, pour le moins d'objectivité. Je m'en explique :
Dassault Aviation n'a jamais voulu de coopération internationale, la preuve en est qu'aucun avion de combat estampillé "Dassault" n'a jamais été produit en coopération. Et surtout ne viens pas m'objecter "Jaguar" ! Le Jaguar, qui n'est pas un produit Dassault mais "Bréguet", a toujours été considéré par Dassault comme un concurrent du Mirage F1. De la même façon les efforts de commercialisation en faveur de l'Alpha-Jet (lui aussi hérité de Bréguet au travers de la fusion absorption Bréguet-Dassault) n'ont jamais été particulièrement virulents.

Je ne m'attarderai pas plus sur tes affirmations au sujet du VBCI ou du Tigre...

Mais on pourrait en écrire des pages sur le Tigre, sur l'accumulation des changements de spécification, sur les revirements multiples des uns et des autres quant aux missions qu'il devra remplir... La valse hésitation... HAC, HAP, HAD... Les retards de livraisons, les soucis de maintenance...

Etre Français et fier de l'être ne signifie pas être aveugle et perdre tout sens critique au nom d'un "nationalisme outrancier". Et avoir un oeil critique sur tel ou tel programme d'armement ne signifie en aucune façon "dénigrer" ou "s'auto flageller"...

Celà étant, attendre d'un admirateur du "fabuleux EVEN" qu'il puisse avoir des réactions autres que "franchouillardes" au point de friser la caricature est peut-être vain...

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
1e classe
1e classe


Nombre de messages : 47
Age : 46
Localisation : calais
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 12:49

message supprimé


Dernière édition par le Jeu 25 Oct - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 13:14

Ben voyons...

Si j'en crois tes écrits :
> les "difficultés" du VBCI : c'est la faute des "allemands anglais et consorts"
> le Rafale : c'est encore la faute des autres "les francais avec raison voulaient un avion polyvalent à l'extreme pour remplacer tous les types d'appareils en service; les anglais et les autres un chasseur lourd pour intercepter les hordes de jabos soviétiques, ils commencent d'ailleurs à se mordre les doigts car l'eurofighter souffre de capacités air sol pour le moins limités)."
Il y a là juste un point qui "grattouille" un peu : combien de "Typhoon" vendus ? et combien de Rafale ?
> Le Leclerc : c'est encore la faute des autres "à la suite du char franco allemand qui aurait pu s'appeler Napoléon, échec de la coopération la aussi car les allemands étaient trop gourmands au niveau du partage industriel."... Ben tiens, les Allemands - qui n'y connaissent rien en chars de bataille comme chacun sait (les Leopard I et II en sont la preuve n'est-ce-pas ?) - n'avaient qu'à accepter de laisser la part du lion à GIAT - dont tout le monde connait les extraordinaiires compétences en commerce international - au lieu de "réclamer" une part industrielle correspondant :
- a) à leur part de financement du programme,
- b) à leurs compétences connues et reconnues dans le domaine des blindés,
- c) aux marchés à l'exportation qu'ils étaient en mesure d'amener... (les clients des Leo I et Leo II ayant pris goût au "made in Germany"...
Puis merde quoi, tant qu'à faire le char "franco-allemand" on pourrait l'appeler "Napoléon" Very Happy

Tu sais combien de fois nos voisins d'outre Rhin se sont retrouvés empêtrés dans des programmes de coopération avec la France ? Rien que dans le domaine des blindés ? Leur première déconvenue date du milieu des années 50 avec les chenillettes Hochkiss... On peut comprendre qu'ils n'aient pas une envie frénétique de s'embarquer dans une nième aventure...

A part ça, non, non, tu n'es pas "Franchouillard"... Laughing

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
1e classe
1e classe


Nombre de messages : 47
Age : 46
Localisation : calais
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 13:48

message supprimé


Dernière édition par le Jeu 25 Oct - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4963
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 14:28

mr le comte a écrit:
et bien je m'incline devant la triste réalité des faits : je suis franchouillard, c'est normal le meilleur film sur la guerre c'est quand meme la 7e compagnie !

cordialement

mr le comte

Sur ce point là, je n'entamerai aucune discussion avec toi pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais vu aucun des films de cette série... Cinéma et télévision m'ennuient et rares sont les films devant lesquels je ne me suis pas endormi...

Tiens, au passage, Monsieur le preux défenseur du "franco-français", te serait-il possible de faire un effort dans le domaine de l'orthographe ? Voilà au moins un domaine où il est difficile de dire que "c'est la faute des autres" !

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clairon
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 272
Localisation : Là où la plaine est fumante et tremble sous juillet ....
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Mar 23 Oct - 14:29

Pour la collaboration industrielle franco-Allemande :

Elle a donné de bons résultats quand 3 cas de figures étaient remplis :
- La pression "rouge" qui faisait souvent se ravaler certains orgueils nationaux (aussi dans le cas des avions et hélicos franco-britanniques)
- La collaboration bi-latérale à 60/40, c-a-d quand l'un des deux partenaire avait la réelle main-mise technologique ou industrielle sur le programme (comme par hasard, se furent toujours les français qui eurent cette main mise)
- Le sentiment de "remord" allemand qui leur faisait accepter certaines conditions pas toujours favorables

Cette collaboration fut ainsi très fructueuse dans le domaine des missiles (où les allemands avaient aussi quelques protos très "sympas" vers 1944/45).

Par contre quand il fallut s'associer pour collaborer sur "l'essence" même du génie militaire allemand (le char, en l'occurence), fallait pas s'attendre à voir les allemands accepter les conditons françaises dans un domaine où (on dire ce que l'on voudra, mais les chiffres de vente sont les meilleures preuves) ils ont de tout temps tenu la dragée haute au reste de la planète (hormis un passage de T34 .....).

Imaginez Renault en 1985 qui vient trouver BMW pour concevoir et fabriquer "ensemble" une grande berline de luxe 6-8 cylindres à propulsion où la Régie aurait au moins 50,1 % des intérets, vous voyez les éclats de rire à Munich .....

Clairon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc   Aujourd'hui à 0:20

Revenir en haut Aller en bas
 
19.10.2007 : Echec du Rafale au Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAMERONE 2007
» Obtention du visa et la durée pour quitter le Maroc???!!!!
» MIRAGE (2000, F1, III, etc...)
» Tests TCS 2007
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum réserve opérationnelle :: Armées françaises :: Actualités militaires-
Sauter vers: