Forum réserve opérationnelle

Nouvelle adresse du forum : SERVIR & DEFENDRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SARAA : kézako ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 1:14

Qui connait les Sections aériennes de Réserve de l'Armée de l'Air ?

Voilà le texte fondateur de ces unités qui ont pris la suite des SAT (Sections aériennes du territoire)

Paris, le 16 mars 2006
N° 316/DEF/EMAA/B.EMP/SO/NP

INSTRUCTION
relative à la mission, à l'organisation et au fonctionnement
des sections aériennes de réserve de l'armée de l'air

1. PREAMBULE
L’évolution de la menace aérienne, en particulier terroriste, a conduit à adapter
l’entraînement des équipages de chasse ou d’hélicoptères en vue de l’interception
d’appareils lents évoluant en basse ou moyenne altitude.
De plus, le secrétariat général de la défense nationale recommande de favoriser
l’émergence d’une « culture de sûreté aérienne » parmi les gestionnaires et les
utilisateurs des plates-formes aériennes secondaires.
Enfin, l’armée de l’air souhaite développer ses relations avec le monde de l’aviation
générale, en particulier dans le domaine de la sécurité des vols et de l’utilisation
conjointe de l’espace aérien.
A ces fins, l’utilisation d’appareils d’aéroclub, pilotés par du personnel de réserve,
présente de nombreux avantages. Ces moyens sont en effet adaptés pour répondre à
différents besoins (plastrons, surveillance reconnaissance, liaisons,…).
Dans cette perspective, l’EMAA décide de créer les sections aériennes de réserve de
l’armée de l’air (SARAA). Leurs missions ainsi que les modalités de leur organisation
et fonctionnement sont définies dans la présente instruction.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 1:17

2. MISSIONS

2.1.Missions du temps de paix
Les SARAA ont pour missions :

- la participation comme plastron lent à l’entraînement des équipages de chasse et d’hélicoptères aux mesures actives de sûreté aérienne ; cette mission est accomplie dans le cadre de l’entraînement organique des forces,

- la participation aux opérations intérieures conduites par le Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes : guet aérien et plastron en vue de la validation des dispositifs particuliers de sûreté aérienne,

- la participation à l’entraînement des unités de défense sol-air de l’armée de l’air,

- la réalisation de vols dans le cadre de la participation des Armées à la Défense Civile, afin de fournir aux autorités civiles et militaires des capacités aériennes dans les domaines du recueil de renseignement (avec transmission directe via les postes de commandement), de la coordination et du guidage des secours et de la surveillance de zone,

- la réalisation, au profit des bases aériennes, de vols dans le cadre de l’aide au commandement (liaisons aériennes urgentes pour lesquelles aucun autre moyen n’est disponible),

- la promotion d’une « culture de sûreté aérienne » au sein des aérodromes fréquentés,

- la participation à la communication de l’armée de l’air auprès du monde
aéronautique, en particulier de l’aviation générale, dans un esprit de sécurité des vols et de dialogue autour du nécessaire partage de l’espace aérien.

2.2. Missions du temps de crise
En temps de crise, les SARAA peuvent être employées pour réaliser des missions aériennes :

- de reconnaissance et de surveillance, au profit de la Défense et de la Défense Civile,

- d’aide au commandement.

En période de montée en puissance de la mobilisation, le personnel des SARAA est en mesure d’armer les sections aériennes du territoire (SAT) dans le cadre des missions de surveillance et de défense du territoire.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 1:20

3. ORGANISATION

3.1. Modalités de création et de dissolution
Les SARAA sont créées ou dissoutes par l’état-major de l’armée de l’air (EMAA), en fonction de l’évolution des besoins et de l’environnement local et régional.
L’annexe 1 fixe la liste initiale des SARAA créées. Elles sont implantées sur les bases aériennes dont elles portent le nom. Ces dernières leur fournissent le soutien logistique indispensable à leur bon fonctionnement

3.2. Subordination
Les SARAA sont subordonnées à l’adjoint forces de la base aérienne.
Dans le cadre de ses attributions définies par l'instruction 1257, l'officier de réserve adjoint au commandant de la base (ORAB) supervise et anime les structures des réserves chargées du maintien et du développement du lien entre l’armée de l’air et la société civile, et de la diffusion de l'esprit de défense. A ce titre il apporte son concours à l’adjoint forces pour le fonctionnement de la SARAA.

3.3. Commandement
Les SARAA sont placées sous le commandement d'un lieutenant-colonel ou commandant de réserve sous contrat d'engagement à servir dans la réserve (ESR), désigné par le commandant de la base aérienne de rattachement. En son absence, sa fonction est assurée par un capitaine de réserve.
Le commandant de la SARAA est responsable de l'organisation et du fonctionnement de sa section. Il met en oeuvre les directives annuelles qu'il reçoit de l’adjoint forces à qui il propose périodiquement les activités organisées dans le cadre des missions qui lui sont confiées.

3.4. Plan d’armement
Les SARAA sont constituées de personnel de la réserve opérationnelle, servant sous contrat ESR.
Le plan d’armement type est donné en annexe 2.
En fonction des besoins particuliers, sur proposition du commandant de la base aérienne, et après avis du commandant de la région aérienne, ce plan d’armement peut être adapté par l’EMAA.
Les contrats d’ESR de ces personnels sont établis pour une durée initiale maximale de trois ans, renouvelable.
Le personnel affecté au sein des SAT sera réaffecté à la SARAA de sa base.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 1:25

4. FONCTIONNEMENT

4.1. Activité aérienne
4.1.1 Généralités
L’activité aérienne est réalisée sur des avions légers d’aéroclubs. Les modalités de mise en oeuvre et le financement seront déterminés dans des documents établis dans le cadre d’un marché public au terme de la convention actuellement en vigueur et ce jusqu’au 31 décembre 2006.
L’activité aérienne des pilotes des SARAA est limitée à 30 heures (1), en cohérence avec la limite de 30 jours d’ESR. Elle est réalisée sous forme d’entraînement au sein de l’aéroclub (pour 3 à 6 heures de vol) et au cours de périodes effectuées sur la base aérienne (pour les heures restantes). Parmi ces dernières, l’activité dédiée à l’entraînement aux missions de surveillance et de défense du territoire sera comprise
entre 5 et 10 heures de vol.

4.1.2 Position statutaire
Le personnel de réserve effectuant une activité aérienne dans le cadre des SARAA, sur base aérienne ou dans des aéroclubs, fait l’objet d’une convocation dans les conditions définies à l’article 4.2. Il est alors en service.

4.2. Périodes de convocation
Le personnel des SARAA est convoqué à l’initiative de l’adjoint forces de la base, qui fixe les missions susceptibles d’être réalisées en fonction des qualifications des équipages et des capacités des appareils. Il peut prendre part aux exercices des commandements pour lesquels il réalise des prestations d’entraînement.

4.3. Directives d’emploi et d’instruction
L’EMAA est responsable de l’établissement des directives permanentes d’emploi et d’instruction des SARAA, document unique et commun à toutes les SARAA.
Les aspects de sécurité des vols seront établis en collaboration étroite avec les commandements concernés.
Le suivi de l’aptitude médicale des personnels des SARAA est assuré par le service médical de leur base de rattachement. Seule la visite classe 2 sera prise en compte par la Défense.

(1) l’activité aérienne des SARAA sera limitée à 15 heures d’ici fin 2006 en raison de la convention existante. Les SAT n’étant pas dissoutes et leur personnel étant intégré aux SARAA, la convention existante peut servir de support à l’activité aérienne.

SIGNE LE GENERAL DE CORPS AERIEN PALOMEROS
MAJOR GENERAL DE L’ARMEE DE L’AIR

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 1:28

ANNEXE I
à l'instruction n° 316 /DEF/EMAA/BEMP/SO du 16/03/2006

SECTIONS AERIENNES DE RESERVE DE L'ARMEE DE L'AIR

Région aérienne Nord :
BA 102 DIJON
BA 103 CAMBRAI
BA 105 EVREUX
BA 110 CREIL
BA 112 REIMS
BA 123 ORLEANS
BA 133 NANCY

Région aérienne Sud :
BA 702 AVORD
BA 115 ORANGE
BA 118 MONT DE MARSAN
BA 125 ISTRES
BA 126 SOLENZARA
BA 278 AMBERIEU

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 1:32

ANNEXE II
A l'instruction n° 316 /DEF/EMAA/BEMP/SO du 16/03/2006

PLAN D’ARMEMENT TYPE D’UNE SECTION AERIENNE DE RESERVE
DE L’ARMEE DE L’AIR

LCL / CDT : Chef de SARAA > 1
CNE / LTT : Pilotes ou observateurs > 8 ou 7
Cadre de maîtrise : Chef de piste > 1 ou 0
Breveté supérieur : Mécanicien > 3 ou 2
Breveté élémentaire : Mécanicien > 2 ou 3
Militaire du rang (2) > 1

Total : 14 à 16

(2) Selon les opportunités et en fonction des qualifications du personnel.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grognard
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 40
Localisation : RMT
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 11:01

Pour chaque SARAA, recruter 7 ou 8 Pilotes c'est de l'utopie !! A moins que l'Amée de l'Air ne les forme, mais faut pas rêver....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 12:26

Avant d'aller plus loin dans la discussion, observons tout d'abord qu'il n'est pas question uniquement de pilotes mais de pilotes ou observateurs.

Je ne suis pas un grand connaisseur de la Réserve opérationnelle dans l'Armée de l'Air, mais à l'occasion d'une discussion avec des pilotes d'aéroclub au sujet des SAT je me suis entendu répondre la chose suivante :
"Au prix actuel de l'heure de vol (et c'était en 2005, qu'en est-il aujourd'hui avec la flambée du prix des carburants ?) ça vaut le coup de faire 15 heures non seulement sans rien débourser, mais en étant payé par l'Armée de l'Air"

Je suis peut-être naïf, mais en tenant compte :
a) du prix de l'heure de vol,
b) du passage de 15 à 30 heures annuelles par pilote
je pense que les "volontaires" ne devraient pas manquer à l'appel.

Je prends le cas du Réserviste qui pilotait le "coucou" qui servait de plastron pour la démo de la PCAT en octobre.
Imaginez un peu l'expérience qu'il a vécue :
> vol en formation serrée avec des Mirage 2.000
> vol en formation serrée avec un Fennec

Sans compter qu'avec les répétitions et les démos successives, il a probablement fait une dizaine ou une quinzaine d'heures en une semaine...

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 21:03

C'est quoi le PCAT?
Tu peux m'en direplus sur la demo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzer
Ministre de la Défense
Ministre de la Défense
avatar

Nombre de messages : 1539
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 21:11

coyote a écrit:
C'est quoi le PCAT?
Présentation Commune Air-Terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 21:38

coyote a écrit:
C'est quoi le PCAT?
Tu peux m'en direplus sur la demo?

La PCAT, comme l'a écrit Sgt Char, c'est la Présentation commune Air-Terre qui s'est déroulée sur la BA 112 de Reims et à Mourmelon début octobre.

Il y a une (mauvaise) photo dans la rubrique "AS555AN Fennec".

Nous avons eu droit à une superbe démo d'interception d'un DR 400 qui a d'abord été "encagé" par des M 2.000 avant d'être pris en compte par un Fennec MASA qui l'a contraint à l'atterrissage avec "réception" par la Gendarmerie de l'Air.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mar 13 Nov - 22:15

Ca devait etre sympa comme programme. Mais les 4000 devaient transpirer dur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 1:28

Le Grognard a écrit:
Pour chaque SARAA, recruter 7 ou 8 Pilotes c'est de l'utopie !! A moins que l'Amée de l'Air ne les forme, mais faut pas rêver....

Pourquoi penses tu que ca pourrait etre de l'utopie?
?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grognard
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 40
Localisation : RMT
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 9:50

1° le vivier de pilotes "amateurs" est très restreint, quand aux compagnies aériennes elles n'accorderont sûrement pas de disponobilités à des employés qui leurs ont couté une fortune en formation.
2° Quand à offrir un brevet de pilote à des militaires à temps partiel faut pas rêver....
Néanmoins il y a une solution, comme pour la Sécurité Civile, recruter d'anciens pilotes des Forces Armées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grognard
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 40
Localisation : RMT
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 9:53

L'idée a le mérite d'être innovante Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 10:14

Je crains qu'il n'y ait confusion Le Grognard.

Il n'est pas question pour les SARAA de recruter des contractuels ou des vacataires comme le sont les pilotes de la Sécurité civile.

Il n'est pas question non plus de former des "pilotes de Réserve".

Le "vivier" de pilotes amateurs, titulaires du PPL doit être de l'ordre de 3.000/3.500 (même la Fédération nationale aéronautique n'a pas de chiffres précis affraid )

En "poussant" le calcul à l'extrème (8 pilotes par SARAA - on a vu plus haut que ce n'est pas le but), les SARAA représentent 13 x 8 = 104 postes, soit +/- 3,5% des licenciés...

Combien de ces 3.000 pilotes privés vendraient père et mère pour voler 30 heures de plus chaque année ?

La clef du recrutement, une fois encore, c'est la communication !

Il ne suffit pas d'envoyer un exemplaire d'Air Actualités dans chaque aéroclub, il faut faire connaître les SARAA, organiser des journées d'information dans les clubs, des visites de bases aériennes, bref "faire savoir" que ça existe !

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grognard
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 40
Localisation : RMT
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 11:07

Là, tu m'as convaincu ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 11:31

Petite rectification; le pilotage en SARAA est soumis a l'obtention du brevet de pilote mili et celui ci n'est pour ainsi dire accessible qu'aux pilotes pro. Le nombre de pilotes "pro" en france est assez enorme et constitue, sous differentes conditions le vivier des SARAA. Celles ci sont loin d'etre potentiellement demunies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 12:12

Autant pour moi, "on efface tout et on recommence" !

Malgré tout la problématique reste la même.

Si l'on additionne les pilotes pro d'Air France, de toutes les compagnies de "3e niveau" et de toutes les sociétés de travail aérien on arrive à un total de ?

Question à deux balles Coyote :
Par quelle filière les pilotes des SARAA passent-ils pour obtenir leur qualif' militaire ?
Cognac ?
Tours ?
Salon ?

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 12:14

tout simplement en faisant une demande d'equivalence .Par contre l'attribution ou non reste assez nebuleuse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 12:31

Les voies du Seigneur ne sont donc pas les seules à être "impénétrables" Very Happy

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   Mer 14 Nov - 12:57

/mode Perceval ON

C'est pas faux

/mode perceval OFF

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SARAA : kézako ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
SARAA : kézako ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ATTENTION CELA NE DURERA QUE 2 JOURS: BA 102
» [info] Le format des feuilles A4, A5 A0, Kézako ?
» Kezento... Kézako ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum réserve opérationnelle :: Recrutement Réserve Opérationnelle :: La Réserve dans l'Armée de l'Air-
Sauter vers: