Forum réserve opérationnelle

Nouvelle adresse du forum : SERVIR & DEFENDRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arme blindée cavalerie

Aller en bas 
AuteurMessage
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Arme blindée cavalerie   Ven 8 Fév - 18:42

Afin de mettre un peu d'ordre je remet en ligne mes insignes classées par armes et avec quelques explications :

Les dragons

Le terme dragon désigne des militaires se déplaçant à cheval mais combattant à pied.

Les historiens font remonter la naissance des dragons à une initiative du maréchal de Brissac en 1554, sous le règne de Henri II. Au cours des dernières années d’occupation du Piémont, il réuni les arquebusiers à cheval en prévoyant aussi de les faire combattre à pied.
Napoléon hésita longtemps avant de décider de l’organisation de ces combattants, finalement il divisa les effectifs des régiments de Dragons ; en spécialisant certains pour le combat à pied, d’autre pour le combat à cheval. Sous l’Empire les dragons se sont surtout battus en Espagne. En 1806 une unité de Dragons de la Garde est créé, restée célèbre sous le nom de « Dragons de l’Impératrice », il deviendra le 13e régiment de Dragons.

L’origine du terme « Dragons » est incertaine :
- au XVIe siècle, un corps de troupe adopta un dragon sur son étendard. C'est sans doute pour cette raison que le terme dragon a été utilisé pour désigner ces troupes.
- le surnom dragon a été donné à Guillaume de Gomiécourt, seigneur de Wailly au XIIe siècle et ennemi acharné des Anglais, par Henri Ier. Plus tard, son fils, Raoul Dragon de Gomiécourt, leva une troupe de soldats combattant à pied et à cheval. Ces derniers se livrant au pillage et au carnage furent appelés Dragons comme leur chef.
- En 1524, les hommes du corps des arquebusiers à cheval de l'armée du Piémont étaient à deux par cheval : un cavalier qui dirigeait l'animal et un tireur avec une arquebuse. Si les tireurs étaient majoritairement originaires du Pays Basque, les cavaliers étaient quant à eux des mercenaires venant le plus souvent d'Allemagne. Les tireurs appelaient donc ces derniers par le mot allemand Trager. On peut penser que, avec l'usage, ce mot ait été déformé à force d'être mal entendu et mal répété et qu'il se soit transformé en Dragon.
- les dragons descendraient des drageons, mot qui signifie « rejeton » car les dragons étaient considérés comme étant les rejetons de l'infanterie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsene
Adjudant Chef
Adjudant Chef


Nombre de messages : 345
Age : 107
Localisation : pas loin de la plage
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Ven 8 Fév - 20:22

alors,
1/le 16 n'est pas à Noyon, mais à MML, l'EEI1 a hérité de ses traditions, il est le seul escadron de l'arme à ne pas porter le nom de son CDU mais celui d'un LTN, "escadron de Gironde"
et
2/ sauf erreur de ma part, l'aigle à deux têtes est le 32 dragons, unités dérivés du RICM à Vannes du temps des régiments de réserve, mais là, à confirmer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uir501503rcc.free.fr
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Ven 8 Fév - 20:40

Navré Arsène, mais Yves a raison :
Le 16e Régiment de Dragons a été dissous le 31 août 1977 à Noyon où il a été remplacé par le 8e RI qui lui même céda la place au RMT en 1998.

Quant à l'Aigle bicéphale, c'est bien celui du 19e RD :
http://unabcc.free.fr/rgtdissous/19dragons.html

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Ven 8 Fév - 20:46

Quant à l'EEI 1, héritier de l'EED 10, il conserve les Traditions du 2e Escadron du 16e Dragons.

Son insigne reprend en effet celui du 16e RD, mais la couleur de fond a été modifiée.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zurich
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 46
Localisation : Soissons
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Ven 8 Fév - 21:35

L'insigne du 4ème RD me fait bien baver...
Pas facile à trouver.
Sacré collec ! ( j'ai vu le post sur la collec entière)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsene
Adjudant Chef
Adjudant Chef


Nombre de messages : 345
Age : 107
Localisation : pas loin de la plage
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Sam 9 Fév - 22:33

OTPM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uir501503rcc.free.fr
zurich
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 46
Localisation : Soissons
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Dim 10 Fév - 12:24

zurich a écrit:
L'insigne du 4ème RD me fait bien baver...
Pas facile à trouver.
Sacré collec ! ( j'ai vu le post sur la collec entière)

Purée !
Suffit juste que je le dise pour que je m'en trouve un à pas cher...
J'ai encore loupé une occas' de la mouler ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Dim 10 Fév - 22:01

zurich a écrit:
L'insigne du 4ème RD me fait bien baver...
Pas facile à trouver.
Sacré collec ! ( j'ai vu le post sur la collec entière)

Je l'avais acheté au foyer du 4e Dragons. Après l'opération Daguet il y avait un reportage dans Terre magazine sur les unités ayant participé à la guerre du golfe avec les insignes et l'adresse des foyers respectifs pour les commander.

Je vois que t'as trouvé ton bonheur, sur E bay on en trouve, les prix varient selon les enchérisseurs, mais faut pas rêver on n'y fait plus l'AFFAIRE DU SIECLE" trop de collectionneurs et de marchands suivent les enchères.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Dim 10 Fév - 22:40

arsene a écrit:
OTPM

C'est pas grave, n'hésitez pas à rectifier ou compléter les annotations.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les Hussards   Dim 10 Fév - 23:55

On continue avec les "Hussards"

LES HUSSARDS

Sous l’ancien Régime, les hussards, aussi appelés « Houzarts » sont recrutés en Hongrie ou parmi les déserteurs de langue allemande et portent le même uniforme que les cavaliers adverses ce qui leurs permet de franchir les lignes adverses et de mener des « coups de main » dévastateurs sur les lignes de ravitaillement ennemies tout en recueillant des renseignements sur les forces opposées. Ils se distinguent par leur tenue colorée mais aussi pour leur tempérament, « Pour devenir un bon hussards il faut être un sacré lascar ». Servant d'éclaireurs, chargés de harceler l'adversaire, les hussards firent toujours preuve d'un courage exceptionnel et écrivirent les plus étonnantes pages de l'histoire militaire, capturant en 1795 la flotte hollandaise prise dans les glaces au Texel, faisant capituler la forteresse de Stettin.
Mêmes s’ils ont menés des charges héroïques avec l’Empereur, les hussards ont conservé les missions de reconnaissance et l’armement léger en conséquence.

La « hongroise » est le signe distinctif, on la retrouve sur presque tous les insignes (et sur les bérets). Les 5 premiers régiments de hussards sont traditionnellement désignés par le vieux terme de « houzards ».
La couleur traditionnelle est le bleu clair, le métal est l’argent.



Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les Cuirassiers   Lun 11 Fév - 0:30

LES CUIRASSIERS

Les cuirassiers faisaient partie avec les carabiniers de la cavalerie lourde, ils étaient protégés par un plastron, formant une cuirasse, ce qui leur a donné leur nom. Ils étaient armés d'une carabine, d'un sabre droit et de deux pistolets. La puissance de leurs charges étaient telles, qu’ils étaient surnommés familièrement « Les gros frères » ou « Les hommes de fer », ils churent utilisés comme arme de choc et de rupture afin d’exploiter les percées effectuer par l’infanterie.
La mécanisation du XXe siècle a transformé ces régiments en régiments de blindés, équipés de chars lourds.

La couleur traditionnelle est le rouge garance, le métal est l’argent et leur attribut est une « grenade épanouie ».



Yves


Dernière édition par Yves18k le Jeu 6 Mar - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les chasseurs à cheval   Lun 11 Fév - 21:24

LES CHASSEURS A CHEVAL

Unités de cavalerie légère, créées juste avant la Révolution, les chasseurs à cheval assurent les mêmes missions que les hussards. Sous l’Empire, ils portent une tenue verte (depuis le vert est la couleur distinctive des chasseurs à cheval) et les chasseurs à cheval de la Garde sont formés de soldats émérites issus des formations les plus prestigieuses de la cavalerie impériale et assure la garde rapproché de l’Empereur. Napoléon portait fréquemment lors de ses déplacements à cheval l’habit vert de colonel des chasseurs à cheval de la Garde.
Leur attribut est un cor de forme ronde que l'on retrouve sur beaucoup d'insignes comme la couleur verte, le métal est l'argent.



Yves


Dernière édition par le Lun 11 Fév - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François BRILLANT
Admin
Admin


Nombre de messages : 4959
Localisation : Derrière mon APN
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Lun 11 Fév - 22:17

Après avoir été dissous à Phalsbourg, le 1er RCh (c'était le Régiment frère du Quinze-Trois au sein de la 6e Brigade mécanisée) a été recréé à Canjuers. A la formation du 1er-2e RCh à Verdun, Canjuers est devenu 1er RCA.

_________________
S + KOH - Souffre et Potasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les chasseurs d'Afrique   Lun 11 Fév - 22:32

LES CHASSEURS D'AFRIQUE

Débarqués en Algérie, les escadrons de chasseurs à cheval sont complétés par deux escadrons de « chasseurs algériens » qui deviendront en 1831 les deux premiers régiments de chasseurs d’Afrique.
Ils seront de tous les combats de la France ; conquête de l’Algérie, guerre de Crimée, Italie, Chine, Mexique, guerre de 1870, Tonkin, Dahomey, Maroc, Première guerre mondiale. Ils seront les gardiens de l’Empire après la défaite de 1940 et prendront une part importante aux combats de la Libération. Ils retourneront progressivement en Afrique du nord avant d’être dissous dans les années 1960.
En 1998, le 1er R.C.A. est reconstitué et conserve les traditions des régiments de « Chas d’Af ».

La couleur « Jonquille » est attribuée aux chasseurs d’Afrique et le cor rond est leur attribut.



Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Lun 11 Fév - 23:22

LES CHARS DE COMBAT

D’abords appelées « Artillerie Spéciale », puis Artillerie d’Assaut, les unités de chars sont formées en 1916 par le général d’Estienne. Rattachées à l’artillerie, elles seront déterminantes dans les combats de la Victoire.
En 1920, l’artillerie d’assaut est supprimée et remplacée par les chars d’assaut, subdivision de l’infanterie. Rattachés à l’arme blindée cavalerie, les régiments de chars sont équipés de chars lourds.
Le vert ou le gris sont les couleurs distinctives, 2 canons en sautoir et un heaume de profil forment leur emblème. Le métal des chars de combat est l’argent.



Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les escadrons d'éclairage divisionnaires   Mar 12 Fév - 0:01

LES ESCADRONS D'ECLAIRAGES DIVISIONNAIRES

Avec la réforme de 1977, l'Arme Blindée Cavalerie, se voit dotée de nouvelles unités qui à l'origine relevaient de l'Infanterie. Les C.E.B. (compagnies d'éclairage de brigade), avec la création des 8 Divisions Blindées vont devenir des Escadrons d'éclairage divisionnaires relevant de l'A.B.C. et dont la mission se fera au profit de la division.
La mission de l'E.E.D. est d'assurer la marche des colonnes, de les prévenir de tout danger immédiat et d'assurer la liaison entre leurs éléments. Ils déterminent les positions exactes et le volume de l'ennemi ainsi que les itinéraires jugés les plus favorables. Ils sont appelés " les yeux et les oreilles du général ".
Ces unités élémentaires formant corps auront droit au port d'un insigne homologué.
Avec la création de brigades, ils sont transformés en Escadrons d’éclairage et d’investigation et sont une unité élémentaire rattachée à leur corps support. Il subsiste de nos jours 6 E.E.I. dont 5 pour l'A.B.C. et 1 pour les T.D.M.

L’étoile est l’emblème des éclaireurs.



Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les centres d'instruction   Mar 12 Fév - 0:26

LES ECOLES ET CENTRES D'INSTRUCTION



Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzer
Ministre de la Défense
Ministre de la Défense
avatar

Nombre de messages : 1539
Age : 28
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Jeu 6 Mar - 0:36

Yves18k a écrit:


Yves

Salut Yves,
Tu as inversé le 6-12-RC et le 1-11-RC dans la légende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves18k
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 45
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   Jeu 6 Mar - 22:24

SERGENT CHAR a écrit:
Yves18k a écrit:


Yves

Salut Yves,
Tu as inversé le 6-12-RC et le 1-11-RC dans la légende.

Bien vu ! évidement c'est un leclerophile qui a vu la boulette.

C'est corrigé.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arme blindée cavalerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arme blindée cavalerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum réserve opérationnelle :: Le bar du mess :: Le coin des collectionneurs-
Sauter vers: