Forum réserve opérationnelle

Nouvelle adresse du forum : SERVIR & DEFENDRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Formation des reservistes dans l'AA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coyote
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Formation des reservistes dans l'AA   Mer 20 Fév - 0:22


Je vous laisse décoder, pour moi c'est du chinois.

Instruction militaire des réservistes opérationnels de l’armée de l’air
Extrait de la nouvelle instruction n°510/DEF/EMAA/GMG/DRAA/CDT du 27 août 2007 (version janvier 2008) relative à la formation militaire et professionnelle des réservistes opérationnels de l’armée de l’air.

Généralités et principes
« La réserve opérationnelle est une composante indispensable à l’armée de l’air, qu’il
s’agisse de remplir certaines missions ponctuelles ou de faire face à des risques exigeant
l’engagement d’un volume de forces important ».
L’objectif affiché par l’état major de l’armée de l’air est la constitution, à terme, d’une réserve opérationnelle composée de 8 250 réservistes : anciens militaires de carrière, appelés du
contingent, civils sans passé militaire.
Ce réservoir de forces est appelé, essentiellement, à renforcer les structures de commandement des bases aériennes, les unités et les services air ou interarmées dont l’armée de l’air a la responsabilité.
Le personnel de réserve verra son emploi adapté en fonction de son origine :
> le personnel d’active issu d’une carrière militaire sera plus particulièrement orienté vers la mise en oeuvre des matériels spécifiques de l’armée de l’air et le renforcement des structures opérationnelles exigeant une longue expérience ;
> le personnel issu du milieu civil a pour vocation, sauf à justifier d’une qualification spécialisée directement transposable au sein de l’armée de l’air, à assurer des missions de protection, de support et de soutien non spécialisé.

Les objectifs de la formation (militaire et professionnelle)
La formation des personnels de la réserve opérationnelle englobe une formation militaire dispensée, essentiellement, par le Centre d’Instruction et d’Information des Réserves de l’Armée de l’Air (CIIRAA), et une formation liée au domaine professionnel effectuée par l’unité d’affectation.
Les objectifs du cursus de formation sont multiples :
> contribuer à la satisfaction des besoins dans des spécialités déficitaires en effectifs ;
> offrir à chaque réserviste opérationnel une progression de carrière calquée sur celle des personnels d’active ;
> fidéliser en proposant un cursus de formation motivant, comprenant une phase en école de l’armée de l’air ;
> assurer une formation conforme à l’emploi opérationnel, tout en tenant compte de la disponibilité du réserviste ;
> maintenir les compétences de l’ensemble du personnel au travers de la formation continue.

Les préparations aux différents examens et sélections sont réalisées au sein du CIIRAA en étroite collaboration avec le bureau chargé de l’instruction des bases aériennes.

Déroulement de la formation militaire
Le cycle de formation militaire se décompose en 3 étapes :
> Formation Militaire Initiale,
> Formation Militaire de Base (FMB)
> Formation Militaire de Perfectionnement (FMP).

Les 2 premières sont réalisées au sein du CIIRAA, la 3eme dans une école de l’AA.

Formation militaire continue transverse de maintien en condition des forces
Conformément aux directives de l’instruction 140, définissant la mission, l’organisation et le fonctionnement des CIIRAA, les commandants de CIIRAA établissent annuellement un programme prévisionnel de formation continue (ex IME) afin de maintenir en condition, sur le plan militaire, l’ensemble des réservistes opérationnels.
Visant notamment l’obtention des modules Individual Combat Core Skills (ICCS), celui-ci s’articule autour des thèmes suivants :
- séances de tir,
- cours d’armement,
- cours de télécommunications,
- exercice synthèse terrain,
- connaissance de l’armée de l’air,
- NRBC,
- participation aux cérémonies organisées par la base ou d’autres activités comme VIGIPIRATE…
- sport (CCPM)
- anglais.

Formation Militaire Initiale du Réserviste
La FMIR, porte d’entrée dans la réserve opérationnelle pour les jeunes de 17 à 30 ans (ayant participé à la Journée d’Appel et de Préparation à la Défense), est organisée par le CIIRAA sur une période de 10 jours. Les bases aériennes ont désormais toute latitude pour organiser, à leur initiative, des phases de formation en dehors de la session FMIR.
Au cours de cette entrée en matière, (obligatoire pour tous les personnels sans passé militaire) le jeune réserviste doit acquérir « les actes élémentaires du combattant et les connaissances techniques permettant une première affectation sur base, dans le cadre de la phase
d’adaptation en unité ».

L’aptitude « missions intérieures » et l’Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS) devront systématiquement être recherchées par les CIIRAA.
A la fin de la période en unité, le jeune ayant donné satisfaction se voit remettre, sur proposition du commandant du CIIRAA et après avis de l’Officier de Réserve Adjoint (ORA) base, le Certificat d’Aptitude à l’Emploi de Réserviste (CAER).

La formation militaire de base, perfectionnement et promotionnelle
Formation militaire de base (FMB)
La FMB débute à partir du 1er renouvellement d’ESR et peut s’étaler sur plusieurs années afin de ne pas pénaliser l’emploi en unité.
A la fin de ce cycle de formation, le MDR réserviste sera autorisé à passer un examen national qui, une fois réussi, ouvre droit à la délivrance de l’Attestation de Formation Militaire de Base Réserve (AFMBR) par le commandant de base.

Formation militaire de perfectionnement et promotionnelle du MDR de réserve
La Formation Militaire de Perfectionnement (FMP) et promotionnelle ont pour but de renforcer les acquis et de permettre l’accès à des responsabilités supérieures ; prolongement de la FMB ; ces deux formations sont propres à chacun des corps (MDR/SOFF/OFF) pour
lequel le réserviste postule. Il faut souligner que ne peuvent participer aux FMP, sous réserve d’autres conditions spécifiques au corps d’appartenance (MDR/SOFF/OFF), que les personnels à jour de visite médicale annuelle et titulaires du CATI n°2

Dérogations
Des dispositions spécifiques concernant d’une part les fusiliers-commandos ayant suivi un cycle de formation spécifique à Dijon, ainsi que les anciens MTA déjà titulaires de la SN1 permettent aux personnels concernés d’être dispensés de la participation à la FMB (les
fusiliers-commandos pourront directement s’inscrire au test national de contrôle de connaissances, les anciens titulaires de la SN1 pourront directement intégrer la formation militaire de perfectionnement)

Cette phase est ouverte aux caporaux-chefs titulaires de l’AFMBR et se déroule sur 5 jours à Saintes. Le Certificat d’Aptitude Militaire Réserve (CAMR) sanctionne la réussite à cette formation et il est indispensable pour accéder au corps des sous-officiers de réserve via la sélection passerelle

Sélection passerelle : « du MDR au S/Officier »
Les conditions requises pour se présenter à la sélection passerelle sont :
> de détenir le grade de caporal-chef
> de concourir pour la spécialité acquise en qualité de MTA (fusiller-commando, pompier, secrétaire…)
> d’avoir obtenu le CAMR

Formation militaire du sous-officier
Cette formation est ouverte :
> Aux s/officiers, MRT, aides spécialistes recrutés localement (ASRL) et MTA titulaires de la SN2 ayant quitté le service actif, volontaire pour un ESR.
> Aux CLC de réserve titulaires du CAMR et ayant réussi les épreuves de la passerelle.
> Aux réservistes issus du secteur civil, recrutés au 1er grade de s/officier ayant obtenu le CAER à l’issue d’une FMIR

-Dès la 1ere année de contrat après la FMIR pour les personnels possédant un métier ou une spécialité transposable au sein de l’AA et souhaitant servir dans leur spécialité.
-Dès la fin d’une phase de formation professionnelle sanctionnée par l’obtention du CAETR pour tous les autres personnels

Formation Militaire Initiale du Sous-officier
Les candidats au recrutement au 1er grade de s/officier issus du secteur civil suivent la FMIR au cours de leur 1ere année de contrat en qualité de MDR au sein du CIIRAA.
Le CAER est attribué par le commandant de base dès la fin de la phase d’adaptation en unité.

Formation militaire de base du Sous-officier (FMB)
La FMB des sous-officiers est ouverte aux sergents, dès leur nomination à ce grade et s’étale sur 15 jours (période qui peut être repartie sur 3 ans pour ne pas pénaliser la disponibilité des réservistes et l’emploi en unité) au sein du CIIRAA de la base aérienne, suivant les directives
d’instruction du commandant de base.
Le programme de formation est basé sur les modules de la formation militaire dispensée aux MDR lors du stage passerelle au sein de l’EFSOAA de Rochefort. A l’issue de cette formation un contrôle de connaissance national permet, en cas de réussite, l’obtention du CAMR.

Formation « promotionnelle » du sous-officier de réserve
Anciennement dénommée « formation de perfectionnement », elle permet l’obtention du Brevet Supérieur Réserve (BSR) puis du Certificat de Cadre de Maîtrise Réserve (CCMR).
L’obtention du BSR implique, entre autres conditions, le suivi d’un Stage de Formation à l’Encadrement Réserve (SFER) d’une durée de 5 jours à Rochefort ; ce stage n’est accessible qu’aux sergents-chefs possédant 2 ans de grade minimum et titulaires du Brevet Elémentaire Réserve (BER).
Après attribution du Certificat Supérieur Réserve (CSR), qui découle de la validation de l’emploi-formation en unité ou des diplômes civils détenus, la DRH.AA pourra homologuer l’obtention du BSR.
L’obtention du CCMR présuppose la participation à un cycle de formation au commandement, ouvert aux adjudants ayant un minimum de 2 ans de grade ; ce cycle comprend deux phases correspondant à une préparation à l’examen de Sélection n°3 Réserve (S3R), et une seconde sous forme d’un Stage de Formation au Commandement Réserve (SFCR) de 5 jours à Rochefort. Ce Stage n’est accessible qu’aux adjudants ou adjudants
chefs de réserve ayant obtenus la S3R (ou la S3 durant leur carrière d’active).
L’Attestation de Formation au Commandement Réserve (AFCR) est attribuée aux sousofficiers ayant réussi le SFCR.
Dans les deux ans suivant la formation en école, les sous-officiers effectuent une phase d’application au commandement de 10 jours modulables au sein du CIIRAA à l’occasion d’activités militaires planifiées par le commandant de la base aérienne.
A l’issue de cette phase d’application, le commandant de base attribue le CCMR sur proposition conjointe du commandant de l’unité d’emploi et du commandant du CIIRAA.

La PSR : « du sous-officier à l’officier de réserve »
Un cycle de préparation à la sélection « Pré Sélection Rang » (PSR) est ouvert aux personnels de réserve, titulaires de la S3R, dans les mêmes conditions que celles définies pour les sousofficiers d’active.

Formation militaire des officiers de réserve
Le plan de carrière proposé aux officiers de réserve doit « leur permettre d’occuper certains postes à responsabilité, répondant à un besoin avéré, en unité opérationnelle ou en état-major que ce soit dans un cadre air, interarmées ou interallié ».

Formation militaire initiale aspirants
Les volontaires recrutés en qualité d’aspirant de réserve, issus directement du secteur civil, suivent la FMIR en qualité de militaire du rang. Après un entretien de motivation, le CAER peut être attribué par le commandent de base ou de détachement.

Formation militaire initiale des Sous lieutenants SLT
Les réservistes recrutés directement au grade de SLT ne suivent aucune formation militaire initiale ; toutefois afin de confirmer leur capacité et leur motivation des entretiens sont réalisés par l’ORA puis par le Commandant de base.

Formation militaire de base de l’officier (ASP et SLT de réserve)
Cette formation de 10 jours, consécutifs ou non, au sein du CIIRAA de la base aérienne, est accessible dès la nomination au grade d’aspirant ; elle se déroule s suivant un programme de l’EOAA à partir des modules de la FMI dispensée aux OSC à Salon de Provence. Elle est obligatoire pour tous les officiers de réserve recrutés sans passé militaire après 2003 et à tous les aspirants.
Les SLT issus des volontaires ASP, des scientifiques et EOR du contingent n’ayant pas eu d’activité continue dans la réserve opérationnelle sont également soumis à cette formation.
Seuls les SLT issus des OSC, des majors et des ADC d’active ne sont pas tenus de suivre cette formation militaire de base au sein du CIIRAA.
Un contrôle de connaissance national vient sanctionner la fin de cette formation.

Formation militaire de perfectionnement de l’officier de réserve
Cette formation, d’une durée de 3 semaines, se déroule à L’Ecole des Officiers de l’Armée de l’Air (EOAA) à Salon de Provence ; Ce stage est obligatoirement suivi par les officiers recrutés sans passé militaire et les ASP de réserve, les réservistes SLT et LTT issus des EOR, des volontaires ASP et des scientifiques du contingent, des s/officiers et des majors.
Ayant réussi le contrôle de connaissances, la fin de cette formation est sanctionnée par l’attribution du Certificat de Qualification des Officiers de Réserve (CQOR, ex CPOR) par la direction de l’enseignement de l’EOAA.
Durant les 2 ans qui suivent la formation en école, les officiers effectuent une phase d’application au commandement de 5 jours au sein du CIIRAA de la base aérienne d’affectation.
Le CQOR est attribué par équivalence, sur décision du commandement de base, aux sous-lieutenants ou lieutenants de réserve issus des OSC, des majors ou des adjudants-chefs d’active.

Formation promotionnelle de l’officier de réserve
Il est proposé aux officiers de réserve les plus motivés de suivre le cycle d’enseignement supérieur conduisant au Cycle de Perfectionnement au Commandement (CPC) et au Brevet Technique des Officiers de Réserve » (BTOR, ex BQMOR).

Remarque :
La grande nouveauté de cette instruction réside dans l’encouragement à la mixité active/réserve en ce qui concerne l’instruction militaire ; cela se traduit par la possibilité pour les réservistes de participer aux séances d’instruction organisées par leur unité et, inversement, la possibilité pour un commandant d’unité d’inclure les personnels d’active aux séances d’instruction militaire organisées par le CIIRAA.


Dernière édition par Jean-François BRILLANT le Mer 20 Fév - 10:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Formation des reservistes dans l'AA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etudes pour travailler dans les bibliothèques en Allemagne
» Reserviste dans l'armée belge
» Mac:cours de maquillage collectif GRATUIT de 2h assuré par une mua
» la Risle disparaît en partie
» SÉMAPHORE ET LA RÉSERVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum réserve opérationnelle :: Recrutement Réserve Opérationnelle :: La Réserve dans l'Armée de l'Air-
Sauter vers: