Forum réserve opérationnelle

Nouvelle adresse du forum : SERVIR & DEFENDRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eloge funèbre des commandos tués en Afghanistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapeur Camembert
1e classe
1e classe


Nombre de messages : 40
Age : 46
Localisation : Lyon pays de la quenelle et de la rosette
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Eloge funèbre des commandos tués en Afghanistan   Jeu 7 Sep - 13:12

Eloge funèbre du Maître-Principal Frédéric Paré et du Caporal-chef Sébastien Planelles, le 30 août 2006

"La communauté militaire vient une nouvelle fois de payer un lourd tribut à sa lutte contre le terrorisme et pour la sécurisation du monde.
C’est dans la douleur et la tristesse que nous sommes rassemblés aujourd’hui pour rendre un dernier hommage à deux des nôtres, tombés au combat, en Afghanistan, au service de la France, au service de la paix.
Nous ressentons tous comme une cruelle injustice la perte du Maître-Principal Frédéric PARE, et celle du Caporal-chef Sébastien PLANELLES.
Je veux rendre un hommage sincère à ces deux jeunes militaires, morts au combat, au service de la paix.
Tous deux étaient animés d’une ardente passion de leur métier et d’un courage exemplaire.
Je veux dire à leurs parents, à leurs proches, à leurs camarades, mon émotion et ma compassion.
Face à la perte d’un fils, disparu dans la fleur de l’âge, je sais que toute consolation paraît vaine.
Sachez que je partage votre douleur, et avec moi le gouvernement et la Nation tout entière.
Les forces spéciales françaises sont engagées en Afghanistan pour participer à la lutte contre le terrorisme, pour contribuer à la sécurité et à la stabilité dans ce pays meurtri par des décennies de guerre.
Leur mission œuvre à la paix dans le monde et par là même nous protège. Elle est aussi des plus périlleuses.
Les forces spéciales le savent mieux que quiconque, elles qui viennent de perdre une nouvelle fois, le 25 août dernier, deux des leurs.
Dans ces moments tragiques, nous mesurons plus que jamais le dévouement des hommes et des femmes de nos armées.
Pour servir la paix, pour assurer la sécurité de leurs compatriotes, ils acceptent jusqu'au sacrifice de leur vie.

Maître-Principal Frédéric PARE,
Vous avez choisi de mettre votre vocation de secouriste au service de la France, en entrant, à 22 ans, en 1995, dans la Marine Nationale.
Dès votre sortie de l’Ecole de maistrance, vous menez de brillantes études d’infirmier.
Elles vous conduisent en 1997 au brevet supérieur et au diplôme d’Etat.
Après trois années passées à Hourtin à encadrer les jeunes appelés, vous servez dans le prestigieux Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.
Vous êtes ensuite affecté à la Base des fusiliers-marins et des commandos de Lorient. Vous êtes promu Premier-Maître l’année suivante. Vous effectuez en 2005 une première mission en Afghanistan.
Vous y montrez votre sens du devoir, animé par un courage reconnu, qui vous vaut la Médaille Commémorative pour l’Afghanistan et le Titre de Reconnaissance de la Nation.
Volontaire pour rejoindre à nouveau l’Afghanistan en août 2006, vous y vivez de manière discrète et dévouée votre passion au service de vos frères d’armes.
Vous y faîtes preuve d’un grand professionnalisme, qui vous vaut l’estime et la confiance de tous.
Ce 25 août, lors d’une opération menée par une patrouille du commando parachutiste de l’air n°10 dans laquelle vous êtes intégré, vous avez fait le sacrifice de votre vie au service de ces valeurs.
Maître-Principal Frédéric Paré, vous incarnez les valeurs de courage, de détermination et d’abnégation qui font honneur à vos proches, à vos camarades, et à la Nation tout entière.
Dans ce dernier hommage je veux vous exprimer la tristesse et l’admiration de tous les fusiliers-marins, du corps des infirmiers, de la Marine Nationale et de toute la communauté de la Défense.

Caporal-chef Sébastien Planelles,
Vous décidez à 22 ans d’embrasser le métier des armes au service de l’idéal le plus noble, celui de la protection des Français, celui de la Défense de la France.
Engagé dans l'armée de l'air en 2000, vous y exprimez votre volonté de donner le meilleur de vous-même.
D’abord affecté à l’escadron de protection de la Base aérienne 123 d’Orléans, vous suivez votre formation de militaire du rang technicien à Saintes, puis de fusilier commando de l’air à Dijon.
Dès 2001, vous réussissez brillamment les tests de sélection pour intégrer les Forces spéciales.
Vos éminentes qualités et votre motivation vous conduisent à rejoindre le Commando parachutiste de l’air n°10. Vous optez pour le groupe action n°12 charlie, le groupe des chuteurs opérationnels de l’unité.
Promu Caporal-chef le 1er septembre 2004, hautement qualifié, vous cumulez le brevet de moniteur commando et des techniques d’autodéfense, le certificat d'aptitude au saut opérationnel à très grande hauteur et le brevet militaire de reconnaissance de terrain sommaire et de zone de largage à très faible hauteur.
Vous trouvez dans cette spécialité l'épanouissement et la concrétisation de votre fougueuse volonté de servir.
Sportif accompli, doté d’un excellent esprit d’équipe, vous faites preuve en toutes circonstances de remarquables compétences professionnelles.
Vous êtes considéré comme un élément de très grande qualité et un exemple pour vos camarades.
Vos qualifications vous conduisent à participer à maintes reprises à des missions extérieures, au Tadjikistan, à Djibouti et au Tchad en particulier.
La valeur dont vous faites preuve dans ces missions vous vaut la Médaille d’Outre-Mer avec agrafe « Tchad » et la Médaille Commémorative Française avec agrafe « Afghanistan ».
Vous connaissez aussi les risques du métier de commando-parachutiste, qui connaît peu d'équivalents et suscite des passions bien légitimes chez les plus jeunes.
Amené à évoluer sur un théâtre d’opérations hostile, où le danger est omniprésent, vous êtes arraché à l’affection de vos proches lors d’une embuscade survenue le 25 août 2006.
Caporal-chef Sébastien PLANELLES, vous incarnez au plus haut les valeurs de rigueur, de courage et d'exemplarité, qui font la force de celles et ceux qui exercent les métiers de l'air, ces valeurs qui font l'identité si singulière des commandos.
Dans l'hommage qui vous est rendu aujourd'hui, nous vous exprimons la fidélité et la reconnaissance des aviateurs, de la communauté parachutiste et de l’ensemble de la Défense.

Maître-Principal Frédéric Paré, Caporal-chef Sébastien Planelles, les Français sont admiratifs et fiers de compter parmi leurs compatriotes des hommes comme vous, engagés sans réserve, jour après jour, pour leur sécurité. Des soldats comme vous, prêts à faire le sacrifice de leur vie au service de la France..
Vous avez rejoint dans l’éternité tous ceux qui, ayant fait ce même choix du métier des armes, sont allés jusqu’au bout de leur vocation, de leur mission, de leur passion.

Au nom des Français, au nom de la Nation toute entière et avant de vous remettre la Médaille Militaire et la Croix de la Valeur Militaire que justifie votre conduite, je m’incline devant l’exemple que vous nous laissez.

Il demeurera à jamais gravé dans nos mémoires. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eloge funèbre des commandos tués en Afghanistan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus de 1.000 soldats étrangers morts en Afghanistan depuis 2001
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» En Afghanistan on utilise des enfants pour poser des bombes.
» Afghanistan, « Web documentaire »
» vendredi, 16 juillet 2010 - Scontri in Afghanistan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum réserve opérationnelle :: Armées françaises :: Actualités militaires-
Sauter vers: